FINANCE

L’inflation : Quelles sont les causes et conséquences?

Qu’est ce que l’inflation ?

L’inflation se définit comme la hausse généralisée et durable du niveau des prix.

Comment mesurer cette hausse des prix ?

L’INSEE mesure l’inflation par l’indice des prix à la consommation qu’il calcule à partir d’un certain nombre de produits qui sont représentatifs de la consommation des ménages, et à partir de cet indice se déterminer le taux d’inflation, c’est à dire le taux de variation de l’indicé des prix à la consommation d’une période donnée par rapport à une autre.

Quelles sont les causes de l’inflation ?

On retient trois causes principales :

Tout d’abord l’inflation par la monnaie, l’inflation serait donc un phénomène monétaire, les économistes monétaristes explique l’inflation par la création excessive de monnaies, selon eux l’inflation serait la conséquence d’un excès de quantité de monnaie en circulation dans l’économie par rapport à la quantité de biens et de services disponibles, grâce aux crédits les ménages et les entreprises peuvent donc dépenser plus qu’il ne gagne, ce qui crée une augmentation de la demande par rapport à l’offre sur le marché des biens et services, et provoquer ainsi une hausse des prix, dans ce cas pour lutter contre l’inflation il faut restreindre la quantité de monnaie, c’est à dire la masse monétaire en rendant le crédit plus cher grâce à la hausse des taux d’intérêt, mais au risque de ralentir l’investissement des entreprises, donc au risque de ralentir aussi la croissance économique.

La deuxième cause de l’inflation et l’inflation par la demande, pour les économistes keynésiens il y a inflation lorsque la demande excède l’offre sur le marché des biens et services, cet excès de la demande peut provenir soit d’un accroissement des dépenses publiques ou soit d’une politique monétaire expansive, ou encore d’une augmentation des revenus, et cette incapacité de l’offre à répondre à la demande quant à elle peut provenir soit du plein emploi des facteurs de production que sont le travail et le capital, soit de l’insuffisance des stocks ou encore soit d’une trop faible productivité des facteurs de production, dans ce cas pour lutter contre l’inflation les pouvoirs publics peuvent utiliser la politique budgétaire pour freiner la hausse de la demande en augmentant les impôts et en diminuant les dépenses publiques, mais au risque de ralentir l’activité économique donc au risque d’aggraver le chômage.

La troisième cause de l’inflation et l’inflation par les coûts, la hausse des prix proviendrait d’une hausse des coûts de production des entreprises liées soit une hausse des prix des matières premières, la hausse du prix du pétrole par exemple, ou soit d’une hausse des salaires, cette hausse des coûts de production est répercutée par les entreprises sur leurs prix de vente pour conserver leurs marges, ce qui peut aboutir à une spirale inflationniste prix salaires, c’est à dire qu’une hausse des prix provoquera donc une hausse des salaires, celle ci va entraîner à nouveau une hausse des prix qui à son tour va augmenter les salaires, et ainsi de suite.

Dans ce cas comment réduire l’inflation ?

Il se réduit par la modération des salaires, ce qui n’est pas sans risque sur le pouvoir d’achat des ménages, donc il n’est pas sans risque sur le niveau de l’activité économique et sur celui de l’emploi.

Quelles sont donc les conséquences de l’inflation ?

Tout d’abord les conséquences à l’égard des ménages, l’inflation diminue le pouvoir d’achat des ménages, elle accroît les inégalités de revenus entre les ménages, elle dévalorise leur patrimoine financier et leur épargne à cause de la dépréciation monétaire qu’elle provoque, de plus elle pénalise les ménages ayant des revenus fixes comme les retraites par exemple, elle pénalise aussi les créanciers car le taux d’intérêt réel de leurs crédits diminuent ,cependant l’inflation rend l’endettement moins coûteux pour les ménages puisque elle diminue le coût réel de leur dette, donc les ménages auraient intérêt à s’endetter en période inflationniste.

Quelles sont les conséquences à l’égard des entreprises ?

L’inflation réduit leur compétitivité-prix et ralentit ainsi leur production par manque de débouchés sur le marché, cependant l’inflation allège leur endettement en diminuant le coût réel de leurs emprunts, et les incite donc à recourir aux crédits pour financer leurs investissements, ce qui peut favoriser leur croissance, on dit que les entreprises dans ce cas bénéficient d’un effet de levier.

Quelles sont donc les conséquences à l’égard de l’économie ?

L’inflation détériore les échanges extérieurs parce qu’elle réduit la compétitivité prix des produits nationaux, les produits importés devienne plus compétitif alors que les produits exportés le sont moins, ce qui aggrave le déficit de la balance commerciale, elle encourage les délocalisations monnaie et décourage les investissements étrangers, cependant l’inflation rend moins coûteux la dette publique de l’état car le taux d’intérêt réel de l’emprunt effectué sur le marché financier diminue. En conclusion, on peut dire que globalement l’inflation comporte plus d’inconvénients que d’avantages, elle représente toujours aujourd’hui une crainte économique pour les gouvernements et pour les marchés financiers, c’est pourquoi l’objectif de la stabilité des prix reste toujours la priorité de la politique monétaire de la banque centrale européenne.